Il était une fois…

…Moi,

30 ans, mariée et maman louve d’un adorable louveteau femelle prénommée Hidaya.

Je crois que j’ai toujours désiré très fort devenir maman, en tous cas dès mon plus jeune âge pubère.

(Parce qu’avant cette ère adolescente,  je pense que ma top priorité sur ma shopping liste était de devenir princesse)

Comme Diana! Enfin c’était plutot son fils aîné que je convoitais 😉

Je me suis toujours imaginée avec une ribambelle de mômes pour remplir ma maison du bonheur dans laquelle  ils rendraient « ogrement » hommage à mon immense table de salon en bois.

La salle à manger de mes rêves. Oui oui c’est bien une table pour 10 personnes!

Je m’étais alors donné une dead line : à 25 ans, parole d’idéaliste, j’aurai pondu au moins un petit garnement !

J’en ai aimé des futurs papas potentiels (pas tant que ça non plus hein !) mais à 25 ans, non, pas de bébé à l’horizon. Certes à la place j’avais bien profité, étudié, voyagé, je m’étais beaucoup amusée…mais à 25 ans je n’étais toujours pas princesse, ni maman.

Alors j’ai pris une grande résolution : repousser ma dead line à 27 ans et demi ! Ben ouai, parce qu’ à l’époque 30 ans pour moi ça sonnait juste le début de la ménopause quoi !

Quand mes 27,5 années furent venues…non non ne crois pas que de désespoir je mourus. Certes je n’avais toujours pas enfanté MAIS j’étais parvenue à devenir princesse. Oui, enfin j’avais trouvé ma perle rare, mon prince charmant qui, en m’épousant, a fait de moi une princesse, une vraie.

Donc se fut avec un peu moins de peine que je repoussai ma dead line aux fameux 30 ANS.

Et oui, c’est l’année de mes 30 ans et plus précisément il y a 3 mois et demi aujourd’hui que je suis devenue maman de bébélouve.

Et j’ai dû me rendre à l’évidence ce jour là de sa naissance, que 30 ans n’était pas le début de la ménopause mais le début de la vie, de ma vie, le commencement de l’amour infini, l’âge du bonheur à l’état pur.

Donc voilà, j’ai 30 ans et 10 mois, je suis princesse et maman. Ma maison du bonheur est un humble F3 en région parisienne avec une table d’1m/1 ,5m pour le moment. Je dis « pour le moment » car j’espère bien que d’autres louveteaux viendront pousser les murs de la maison et agrandir la table du salon 😉

En attendant, ma principale occupation est de materner bébélouve d’amour, de tout mon cœur, de tous mes 2 seins, de tous mes mille bras (oui j’en ai plein des bras comme toutes les mamans, pas vous ?) ; et c’est un grand bonheur (et un sacré job à plein temps).

En dehors du maternage, j’ai d’autres passions. L’art du spectacle et plus précisément le théâtre dont j’ai fait l’objet de mes études, que j’ai beaucoup pratiqué et dont j’ai fait ma profession un certain temps (j’en ferai l’objet d’un autre post ultérieur éventuellement). J’aime l’Art et la culture en général : cinéma, littérature… Mais aussi la mode, la psychologie, les voyages, les cultures, les travaux manuels…

Bref, je suis une touche à tout, bourrée d’envies (que je ne mets pas souvent en œuvre ou des mises en œuvre que je ne termine pas, pas vous ?), curieuse, enjouée, amoureuse de la vie !

Depuis que je suis mama loba au foyer, je passe beaucoup de temps à m’occuper de bébélou et forcément mes discussions, bien que très présentes (l’importance de la parole à son enfant : j’en parlerai aussi plus tard 😉 ), sont assez limitées quant à leur contenu… C’est donc une bonne dose de frustration qui m’a poussée à ouvrir ce blog. Mais c’est surtout le goût du média, la lecture d’autres blogs et  la passion de l’écriture qui m’amène à ce point.

Alors dans ce blog je voudrais faire des focus sur ma vie de maman louve et construire des ponts entre le maternage et mes autres intérêts. Je voudrais déballer mes réflexions sans prise de tête, juste pour le plaisir de partager. J’espère que l’on me lira, un peu, par ci par là, mamans louves ou pas.

Je vous laisse avec ce texte (paroles pour une chanson) écrit par un ami pour moi il y a pratiquement 10 ans (vous dire si la maternité me tenait à coeur!) et qui prend tout son sens aujourd’hui:

MATERN’ELLE

Des confitures

Mon ventre s’arrondit

Là sous l’armure

Je protège ta vie

Sous une pliure

De mes reins

Je sens la brûlure

Qui m’étreint

Il m’a offert

Cadeau inestimable

A battu le fer

De mon corps tout en flamme

Et tu es là

En mon sein

Tu seras là pour demain

Je la matern’elle

Je donne le lait qui cimente son ciel

Je la matern’elle

Elle donne à ma vie de grandes ailes

Je vole avec elle

Découvre l’autre moitié de moi-même

J’enfante et j’appelle

Les cloches pour que sonne l’heure de veille

Lèvres sur ma peau

S’entrouvre une nouvelle ère

Fais bien dodo

Je berce fruit de ma chaire

Et si tu pleures

Je chanterai

Une berceuse

J’apaiserai

Je la matern’elle

Je donne le lait qui cimente son ciel

Je la matern’elle

Elle donne à ma vie de grandes ailes

Je vole avec elle

Découvre l’autre moitié de moi-même

J’enfante et j’appelle

Les cloches pour que sonne l’heure de veille

Me voilà grande

Devenue une maman

Je fais descendre

Le sable de mon enfant

Pour qu’il sommeille

Et moi-même

À son oreille

Dis « Je t’aime »

Je la matern’elle

Je donne le lait qui cimente son ciel

Je la matern’elle

Elle donne à ma vie de grandes ailes

Je vole avec elle

Découvre l’autre moitié de moi-même

J’enfante et j’appelle

Les cloches pour que sonne l’heure de veille

 (Paroles d’Alexandre Laly)

à très vite!

Mama Loba

Publicités

5 réflexions au sujet de « Il était une fois… »

  1. J adore lire les pensées, les reves ou les expériences des autres et la meuf tu assure c’est un très bon début je t’ encourage assure comme toujours. Et moi je me laisse jusqu a mes 31 ans au Max lol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s